« Les pratiques et représentations du religieux dans la sphère publique à Sri Lanka : le cas du nationalisme bouddhiste » par Hadrien Schmitt

Nous avons le plaisir de partager un lien pour télécharger le mémoire de Master en relations internationale d’Hadrien Schmitt qui porte sur « Les pratiques et représentations du religieux dans la sphère publique à Sri Lanka : le cas du nationalisme bouddhiste ». Ce travail, dirigé par Docteur Anthony Goreau-Ponceaud, à été réalisé dans le cadre du Master  « Affaires politiques et internationales, mention Gestion des risques et développement » à Sciences Po Bordeaux.

Lien pour télécharger le mémoire : SCHMITT_HADRIEN_2017_PDAPS_152870

Résumé

Ce mémoire de recherche a pour ambition de rendre intelligible les phénomènes complexes qui composent le nationalisme religieux, et ce dans un pays : Sri Lanka ; sur une religion : le Bouddhisme. Religion de l’ethnie majoritaire, les Cinghalais, le Bouddhisme à Sri Lanka est devenu structurant dans le champ politique depuis l’indépendance en 1948. Nous tâchons d’en retracer les origines, depuis les temps lointains du Mahavamsa, jusqu’à son renouvellement doctrinal sous l’égide de Dharmapala. Nous essayons également d’expliquer les facteurs expliquant son renforcement, ainsi que sa radicalisation. Nous questionnerons ainsi les rapports du nationalisme bouddhiste cinghalais avec les minorités ethniques et religieuses de Sri Lanka, et notamment avec les communautés tamoules et musulmanes.

Référence: Schmitt H.., 2009,« Les pratiques et représentations du religieux dans la sphère publique à Sri Lanka : le cas du nationalisme bouddhiste », mémoire de Master Affaires politiques et internationales, mention Gestion des risques et développement, Bordeaux, Sciences Po Bordeaux, p.127


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *