“Compter les morts au Sri Lanka : les représentations humanitaires en question ?” par Pierre Salignon (Revue Humanitaire)

Résumé

Au Sri Lanka, la guerre est finie. Une fois de plus, les civils se sont retrouvés au cœur du conflit. Combien sont-ils à avoir perdu la vie ? Quelle est la situation des survivants emprisonnés dans des camps fermés et contrôlés par l’armée ? Seule une investigation indépendante permettrait de le savoir, les informations actuelles étant particulièrement contradictoires.

Auteur

Juriste de formation, Pierre Salignon a été directeur général de l’association Médecins Sans Frontières de 2003 à 2007 après avoir occupé des responsabilités opérationnelles sur le terrain et au siège depuis 1992. Entre 2008 et 2009, il a été directeur du Health and Nutrition Tracking Service (HNTS), une initiative interagences, regroupant notamment experts, ONG et agences des Nations unies, visant à améliorer la collecte et l’analyse des données de mortalité et nutrition en situation de crise. Pierre Salignon s’exprime ici à titre personnel. Cette analyse ne saurait donc engager que son seul auteur.

Texte intégral disponible en accès libre: http://humanitaire.revues.org/index602.html

Source: Revue Humanitaire


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.