Jayasena and Rajakulendran: Heroes of a Lesser God/ Channa Wickremesekera (Groundviews)

Nous souhaitons signaler à nos lecteurs un article de Channa Wickremesekera publié par Groundviews.

Alors que les soldats sri lankais sont célébrés comme des héros depuis leur victoire finale sur les séparatistes du LTTE, l’auteur de l’article nous invite à nous interroger sur la notion d’héroisme et la célébration des faits d’armes des belligérants comme tel depuis 1987. Channa Wickremesekera préfère quant à elle mettre en lumière les actes de courage de simples citoyens comme Jayasena and Rajakulendran qui ont payé de leur vie le refus de la barbarie.

Le premier, Kuda Devage Jayasena, conducteur de bus cingalais a été abattu par les militaires sri lankais en 1984 à Mannar. Il a été tué pour s’être opposé à leur volonté d’exécuter les passagers tamouls en représailles aux attaques perpétrés par les séparatistes tamouls. Le second, Rajakulendran, est abattu entre Akkaraipattu and Potuvil lors de l’attaque d’un bus par le LTTE en 1992. Ce Tamoul refusa par solidarité avec les autres passagers (12 Musulmans et un Cingalais), de descendre du bus. Dans les deux cas, ce sont des actes de deux simples citoyens qui refusèrent la haine de l’autre et l’injustice. Tous deux périr pour leur conviction.

En rappelant ces deux histoires, l’auteur de l’article tient à rappeler le courage, la solidarité et l’humanité dont ont fait preuve de nombreux Sri lankais (aussi bien Tamouls, Cingalais, Musulmans) en tentant autant que possible de sauver leurs concitoyens sans tenir compte des origines ethniques. C’est la mémoire de ces “Héros” que Channa Wickremesekera demande de célébrer.

Voici le lien pour consulter l’article de Channa Wickremesekera

http://groundviews.org/2012/07/28/jayasena-and-rajakulendran-heroes-of-a-lesser-god/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.