« In Defence of Diaspora and Sri Lanka’s Invisible Victims » by Frances Harrison

« It’s nonsense of course to talk about a diaspora as a coherent entity. It’s made up of every shade of political view, different generations, different levels of education and class, and most of all very different experiences of suffering and exile. »

via: http://www.huffingtonpost.co.uk/frances-harrison/sri-lanka-tamil_b_7642746.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.