Disparition de Sobitha Thera, moine politique

Maduluwawe Sobitha Thera est décédé à Singapour des suites d’une intervention chirurgicale. Né en 1942, ce moine bouddhiste influent, supérieur du monastère de Kotte, s’était imposé sur la scène politique de Sri Lanka dans les années 1980-1990 en défendant avec virulence la cause nationaliste cingalaise contre le mouvement séparatiste tamoul. Après la défaite des LTTE en 2009, il avait pris ses distances vis à vis de la politique triomphaliste menée par le Président Mahinda Rajapaksa, puis avait mené campagne contre la corruption du régime, fédérant les mécontentements au point d’envisager de se présenter aux élections présidentielles. Il avait finalement soutenu la candidature de Maithripala Sirisena, contribuant à son succès, et avait infléchi ses positions dans le sens d’une ouverture aux revendications des minorités et d’un dialogue interreligieux constructif. Sa disparition prive le nouveau régime d’un important appui symbolique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *