New articles on religiosity among Tamil Hindu youths in Norway by Valen Kleive

Hildegunn Valen Kleive has recently published two articles (one in English and another in Norwegian) looking at religiosity among young Tamil Hindus in rural Norway.

The first (in English), ‘Belonging and Discomfort: Young Hindu Religiosity in Rural Norway’ is published in the Nordic Journal of Religion and Society and may be accessed here.

The second ‘Mestring og balanse. Trekk ved ung hindureligiøsitet’ is published in Prismet and may be accessed here. An English translation will follow at a later date.

« Review of ‘Indians in Singapore 1819-1945’ of Rajesh Rai » by Sagnik Dutta

« The diverse factors that shaped the emergence of the Indian diaspora in the colonial period have aroused the interest of historians and anthropologists alike. While a sizable body of literature emerged in the early 1990s on the economic aspects of migration, linking it to colonial exploitation, more recent studies have brought out its sociocultural aspects. Some recent studies have focussed on the notions of hybridity, dislocation and transnationalism to outline the complex forces that shape the lived social realities of migrant experience.

Rajesh Rai’s Indians in Singapore 1819-1945 makes a significant contribution to this aspect. The book draws on the official and unofficial records available in the state archives in Britain, Malaysia, India and Singapore; newspaper reports; and observer accounts in the 19th century. The author conjures up an encyclopaedic view of the port city’s evolution through several turbulent periods in history, including the First World War. The book successfully traces the dynamic interaction between political events and sociocultural processes that shaped the lives of the Indian diaspora in Singapore and the emergence of a multi-ethnic and multi-religious urban space through varied interactions between diverse communities. The book is divided into three parts. »

via: http://www.frontline.in/books/diaspora-dynamics/article6718913.ece

source: Frontline

« Representing the Unrepresentable: Contemporary “Sri Lankan” Art » by Sinthujan Varatharajah

“Serendipity Revealed” is an exhibition of modern art from Sri Lanka currently showing at Brunei Gallery in the heart of London. It is an exhibition that, in its own words, tries to tell Sri Lanka’s untold stories through the island’s “foremost and emerging contemporary artists.” Annoushka Hempel, the exhibit’s London-born curator — and who I assume is not Sri Lankan — presents the country’s diverse arts scenes as having thrived in the shadows of war despite little international recognition.

via: http://warscapes.com/reviews/representing-unrepresentable-contemporary-sri-lankan-art

Lien pour écouter la conférence « Cinéma sri-lankais : Autonomie et engagement de la nouvelle génération » organisée à la BULAC le 23 janvier 2014

La BULAC vient de mettre en ligne sur son site Internet un lien pour écouter la conférence « Cinéma sri-lankais : Autonomie et engagement de la nouvelle génération » organisée le 23 janvier 2014 à l’auditorium de la BULAC. La présentation de Vilasnee Tampoe-Hautin sur « le cinéma sri lankais et conflits socio-politiques » et les discussions entre les intervenants (Pradeepan Raveendran, Laurent Aléonard, Vilasnee Tampoe-Hautin, Éric Meyer et Delon Madavan) et le public peuvent-être écouter gratuitement.

via: http://www.bulac.fr/conferencesrencontres/rencontres-autour-du-livre/cinema-sri-lankais/

source: www.bulac.fr

 

Universities Address the Concerns of Post-War Northern Fishing Communities and the Palk Bay Indian Trawler Problem

The Universities of Jaffna and Ruhuna co-organised an international workshop on the challenges facing the long suffering fishing communities in Northern Sri Lanka. The workshop discussed the findings of a two year long research project on the Palk Bay fishing problem with the partnership of the University of Jaffna, University of Ruhuna, the Madras Institute of Development Studies and the University of Amsterdam. The workshop on this issue of national importance was inaugurated by Prof. Vasanthi Arasaratnam, Vice Chancellor, University of Jaffna and Prof. Susirith Mendis, Vice Chancellor, University of Ruhuna, and drew the participation of administrators, academics, researchers and representatives of the fishing community.

The primary focus of the workshop was to address the economic devastation facing the Northern Sri Lankan fishing community. This community, which was unable to go to the seas during the war, continues to suffer from the impact of Indian trawlers on Northern waters. Great financial losses due to the destruction of fishing nets and inability to go to sea when trawlers are present, as well as serious damage to ecological resources were all issues discussed at the workshop.

Fisher leaders of Northern Sri Lanka have voiced appreciation of this inter-university effort to address the Indian Trawler problem, with which they have been grappling since the end of the war. The workshop underlines the importance of multi-disciplinary research and multi-tiered dialogue for generating appropriate solutions. This initiative appeals to the Governments of Sri Lanka and India, academics, opinion makers and all relevant actors to address the issue with urgency.

For further information and interviews please contact Prof. A. S. Soosai, University of Jaffna, Phone: 0770842761.

PROCÉDURES JUDICIAIRES FRANCAISES ET POPULATIONS ORIGINAIRES D’ASIE DU SUD : EXEMPLES DU TRIBUNAL DE BOBIGNY par Véronique Bouillier (MIDAS)

Nous republions ici le résumé et le lien pour écouter une communication de Véronique Bouiller qui est chercheuse CNRS au centre d’étude de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEAIS). Cette présentation intitulée « Procédures judiciaire françaises et population originaires d’Asie du Sud : exemples du tribunal de Bobigny »  a été donnée  le 20 janvier 2011 dans le cadre des séminaires Mobilités, Migrations et Diasporas d’Asie du Sud (MIDAS).

Résumé:

La communication de Véronique Bouillier portera sur les problèmes qui peuvent se poser au cours des interactions entre les personnes originaires d’Asie du Sud et les différentes instances judiciaires. Il ne s’agira pas ici de questions liées aux demandes d’asile mais de situations de justice « ordinaire » dans lesquelles peuvent naîtres des malentendus liés aux différences de perception culturelle et à l’absence de médiateurs institutionnels. A partir de récits d’avocats, de mentions sur les sites internet juridiques et d’observations faites auprès de différents tribunaux (Paris, Pontoise et surtout Bobigny, au niveau des affaires familiales comme des Assises), je présenterai différents cas qui s’articuleront autour de problématiques liées aux dénominations, aux situations familiales (autorité parentale, procédures de mariage et de divorce, partage des biens) et à la violence intra-communautaire (allant jusqu’au meurtre).

Ecouter la présentation

Bibliographie :

Dundes Renteln, Alison, 2005, « The Use and Abuse of the Cultural Defense »,Canadian Journal of Law and Society, 20.1, pp. 47-67.

Fortier, Vincente, 2000, Justice, religions et croyances, Paris, CNRS Editions (CNRS Droit).

Garapon, Antoine, 2001, Bien Juger. Essai sur le ritual judiciaire, Paris, Odile Jacob

Garcia, Richard, 1993. « L’Etat Civil à point nommé », Accueillir n° 191, pp. 28-29

Kahn, Philippe, ed., 2001, L’Etranger et le droit de la famille, pluralité ethnique, pluralisme juridique, Paris, La Documentation française [Mission « Droit et Justice »]

Messner Francis et all., 2009, Les populations originaires de Turquie : la religion et le droit de la famille : approche socio-juridique [Rapport] , Paris, CNRS et GIP Droit et Justice (« L’étranger en France face et au regard du droit »).

Moliner, Christine, 2009, Invisible et modèle ? Première approche de l’immigrations sud-asiatique en France, Rapport d’étude pour la Direction de l’Accueil, de l’Intégration et de la Citoyenneté.

Moneger, Françoise, 2001, « L’Applicabilité du droit international privé de la famille », in P. Kahn ed., pp. 11-31.

Rude-Antoine, Edwige, 2001, « La coexistence des systèmes juridiques différents en France : l’exemple du droit familial », in P. Kahn ed., pp. 147-170.

Servan-Schreiber, Catherine, et Vuddamalay, Vasoodeven, « Diasporas indiennes dans la ville », Hommes et Migrations, n°1268-1269, 2007.

De la Chapelle à La Courneuve : entre tensions, visibilité et mobilisations par Anthony Goreau-Ponceaud (séminaire MIDAS)

Nous republions ici le résumé et le lien pour écouter une communication d’Anthony Goreau-Ponceaud sur la diaspora tamoule en Ile-de-France donnée  le 19 janvier 2010 dans le cadre des séminaires Mobilités, Migrations et Diasporas d’Asie du Sud (MIDAS).
Mon exposé s’inscrit dans le cadre d’une recherche sur les trajectoires et les inscriptions territoriales des migrants tamouls en Île-de-France. Après une brève présentation des parcours et trajectoires migratoires tamoules en Île-de-France, j’évoquerai avec plus de précision les points de saillance identitaire de cette communauté dans l’espace public francilien.

En effet, à travers deux exemples, dont je ferai une analyse comparative, celui du quartier la Chapelle – à cheval entre les 10ème et 18ème arrondissements de Paris – et celui de La Courneuve 8 mai 1945, je voudrais analyser les manières dont ces groupes de migrants se sont appropriés des espaces en perpétuelle tension : entre visibilité et invisibilité.

J’analyserai également l’importance du rôle des tamouls du Sri Lanka dans la formulation d’une identité diasporique tamoule tout en mentionnant leur spécificité : l’omnipolitisation.

Ecouter l’intervention d’Anthony Goreau-Ponceaud

Regarder la présentation

Bibliographie indicative :

Hommes et migrations, n°1268-1269, « Diasporas indiennes dans la ville ».

Goreau-Ponceaud Anthony (2008), La diaspora tamoule : trajectoires spatio-temporelles et inscriptions territoriales en Île-de-France, thèse de doctorat, Université de Bordeaux 3.

Goreau-Ponceaud, « La diaspora tamoule : lieux et territoires en Île-de-France ». L’espace politique, 2008, n°4, pp.19-33.

Goreau-Ponceaud, « La diaspora tamoule en France : entre visibilité et politisation ». Echogéo, 2009.

Honneth, Axel (2006) La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique. Paris, La Découverte, 349p.

McDowell, C. (1996) A Tamil asylum Diaspora. Sri Lankan migration settlement and politics in Switzerland, Bergham Books, 308p.

Meyer, E (2001) Sri Lanka, entre particularismes et mondialisation, Paris, La Documentation Française, 184p.

Raulin, A. (2000), L’ethnique est quotidien. Diasporas, marchés et cultures métropolitaines, Paris, L’Harmattan, 229p.

Vuddamalay, Vasoodeven (1989) « Présence indienne en France. Les facettes multiformes d’une immigration invisible », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol.5, n°3, pp.65-77.

Contact :

Maître de conférence, IUT Périgueux – Bordeaux IV – Département carrières sociales, gestion urbaine orientation développement touristique, Site universitaire 24 019 Périgueux Cédex

Source: http://midas.hypotheses.org/385