« Sri Lanka : les séquelles de la guerre », in Revue Hérodote n°158, dossier Postconflit : entre guerre et paix, par Eric Meyer et Delon Madavan

Le numéro 158 de la célèbre revue Hérodote, parue en octobre, fait suite à la journée d’étude « Territoires du post-conflit », codirigée par Elisabeth Dorier (LPED – Aix-Marseille Université) et Amaël Cattaruzza (CREC – Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan).

Définie par les Nations unies, la notion de postconflit désigne un modèle idéal de transition après une guerre, impliquant institutions internationales, États et acteurs civils, privés et associatifs, afin de surmonter ensemble les tensions et (re)construire une paix durable. La terminologie internationale du postconflit définit une norme d’intervention impliquant une série d’actions standardisées : urgence humanitaire, post-urgence, transition, state-building, processus de réconciliation, reconstruction et développement, etc.

Cependant, les discours institutionnels présentant l’intervention postconflit comme une technique neutre sont contestables puisqu’ils évacuent les enjeux politiques, les rivalités de pouvoir et les impacts indésirables du processus lui-même.

L’objectif de ce numéro est de rassembler différents éclairages territoriaux montrant les décalages entre idéal et réalité, ainsi que les points communs à des programmes internationaux engagés de manière similaire dans des contextes différents. Il contribue aussi à un positionnement de la géographie comme outil de lecture spécifique, les contributions proposant des analyses à différentes échelles des jeux d’acteurs et dynamiques territoriales entre guerre et paix.

Table des matières       

Éditorial , par Béatrice Giblin

Postconflit : entre guerre et paix ?  par Amaël Cattaruzza et Elisabeth Dorier

Conflits et représentation du conflit au Pays basque : la fin de l’ETA , par Barbara Loyer

Stratégies violentes et non-violentes pour le contrôle de l’espace républicain de Belfast , par Guilhem Marotte

Créer une frontière dans le postconflit : Le cas du Nord-Kosovo et de Mitrovica , par Amaël Cattaruzza et Jean-Arnault Dérens ;

Conflits sans fin à la frontière gréco-albanaise ?,  par Pierre Sintès ;

Projets, arrangements et controverses sur la ligne de démarcation à Beyrouth , par Jihad Farah ;

Du succès du cessez-le-feu à l’échec de la paix, l’expérience des monts Nouba au Soudan (2002-2005) , par Marc Lavergne ;

Dynamiques territoriales du postconflit et de la reconstruction au Congo-Brazzaville , par Elisabeth Dorier et Hubert Mazureck ;

Déplacés de guerre et dynamiques territoriales postconflit au Mozambique , par Jeanne Vivet ;

Femmes du Sud-Kivu, victimes et actrices en situation de conflit et postconflit , par Justin Sheria Nfundiko ;

Les tribulations du dispositif Désarmement, Démobilisation et Réinsertion des miliciens en Côte d’Ivoire (2003-2015) , par Magali Chelpi-den Hamer ;

Sri Lanka : les séquelles de la guerre , Eric Meyer et Delon Madavan ;

 

référence bibliographique: Meyer E. et D. Madavan, « Sri Lanka : les séquelles de la guerre », in Revue Hérodote n°158, dossier Post conflit : entre guerre et paix

« From Post-War to Post-Conflict Reconciliation is pivotal » by Dr. Paikiasothy Saravanamuttu

« At the outset, I want to make what I consider is an important distinction in terms of the situation we are in. The distinction is between a post–war situation and a post-conflict one. Whilst we are in a post-war situation- the guns having fallen silent following the military defeat of the LTTE – I do not think we are in a post-conflict one, defined in terms of one in which the roots of conflict are not being sustained and certainly not being reproduced. My concern is that the trajectory of developments, since May 2009, has largely been in the direction of the sustenance and reproduction of the roots of conflict. »

Via http://www.dailymirror.lk/opinion/172-opinion/31012-from-post-war-to-post-conflict-reconciliation-is-pivotal-.html

source: dailymirror.lk